ACCUEIL

MISSION

FAQ

CONTACT

TÉMOIGNAGES

FORUM

   




Message Box

 
 


 

 

                                                                     
LES OEUVRES DE LA JUSTICE DE DIEU et LES ENVOYÉS DE DIEU
 

<< Car il est convenable que nous accomplissions ainsi toute justice .>> Peut on travailler pour la justice tout en employant l' injustice ? La Justice de Dieu se manifeste t'elle dans l' injustice ? 

Un des grands penseurs et leaders de renommée internationale dit << La manière de l’acquisition du pouvoir ne peut pas être séparée du pouvoir. Quelqu’un qui verse le sang du peuple qu’ il est sensé < libérer > reste un sanguinaire. Le sang du peuple sera lié avec un tel pouvoir comme le cordon ombilical relie le fœtus à la femme. >>

En 1993, un des grands leaders africains insistât auprès des militants de son parti contre la dictature et dit << Nous ne pouvons pas lutter pour la démocratie si nous même, nous ne la pratiquons pas. Alors que nous sommes en pleine lutte contre la dictature, il nous faut veiller à ce que la démocratie soit pratiquée déjà parmi nous. >>   

Concernant le Seigneur Jésus Christ notre Leader, il est écrit <<  Alors Jésus vint de la Galilée au Jourdain vers Jean, pour être baptisé par lui. Mais Jean s'y opposait, en disant: C'est moi qui ai besoin d'être baptisé par toi, et tu viens à moi!  Jésus lui répondit: Laisse faire maintenant, car il est convenable que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste. Et Jean ne lui résista plus. >> Matthieu 3 :13-15.

Il est incompréhensible de prêcher la Justice de Dieu, la Parole de Dieu, sans avoir, soi-même, au préalable était transformé par ce même Dieu à Lui être obéissant ! Ces genres des prédicateurs nous rappellent du Serpent Ancien qui se mit à parler de la Parole de Dieu avec Ève, alors que lui-même n’était ni envoyé par Dieu, ni de la race de Dieu non plus. En effet, lors de cet entretien, le Serpent n’était plus une simple bête, mais il était déjà rendu sous la conduite de Satan. Quel dommage qu’Ève fut d’écouter un tel évangéliste !? 

Mais, s’agissant du Seigneur, notre Leader et notre Model, alors qu’Il avait une grâce sans mesure, alors que Sa condition était celle de Dieu, Philippiens 2 :6, Il ne pouvait pas commencer à prêcher l’obéissance à Dieu sans être Lui-même obéissant. Dieu ayant envoyé un prophète qui Lui précédait dans la Mission, Il ne pouvait pas dédaigner le travail que Dieu accomplissait en Son temps. Il ne pouvait, tout simplement, pas ignorer le travail que Dieu avait déjà commencé à faire avec Jean Baptiste et prétendre servir Dieu. Il ne pouvait pas prêcher, commencer Son Ministère dans l’illégalité pour se montrer grand par rapport à Jean Baptiste. Sa grandeur provient de ce qu’Il a été trouvé fidèle à la Parole de Dieu sur tous les points. Ayant pris le corps humain, Jésus Christ ne laissa rien qui ne se fasse selon la justice de Dieu. Il fut tout selon les Saintes écritures.

<<  Avant la ruine, le coeur de l'homme s'élève; Mais l'humilité précède la gloire. >> Dit Proverbes 18 :12. Alors que le Seigneur était obéissant à la parole, au point de se faire baptiser par celui qui l’avait (charnellement) précédé dans le travail ; les scribes et les pharisiens, eux, ne pouvaient pas s’humilier. Leurs écoles, leurs positions sociales les avaient tellement élevés que l’humilité leur était devenue difficile. À cet égard, Jésus Christ était direct, Il dit : << … Et tout le peuple qui l'a entendu et même les publicains ont justifié Dieu, en se faisant baptiser du baptême de Jean;  mais les pharisiens et les docteurs de la loi, en ne se faisant pas baptiser par lui, ont rendu nul à leur égard le dessein de Dieu.>> Pour quelle raison choisirions-nous de servir Dieu en rendant nul ses dessein à notre égard ? Ces pharisiens furent, comme le Seigneur le confirme, une grande erreur de penser que leurs diplômes pouvaient remplacer l’obéissance à Dieu. Mais de nos jours, avons-nous appris la leçon ? Ne devrions-nous pas comprendre que Dieu reste souverain de choisir qui Il veut pour une mission qu’Il veut ? Que nos tueries, nos dénigrements tout comme la lapidation des envoyés de Dieu, ne feront qu’aggraver le châtiment lié à la désobéissance de la volonté de Dieu ? Pharisien moderne, repentez-vous frères et sœurs, car nous justifions Dieu quand nous recevons celui qu’Il nous envoie, c’est ce que furent les publicains en acceptant le Ministère de Jean Baptiste. Autrement dit, nous reconnaissons que Dieu << Tu es Juste >> quand nous recevons sans critiques Ses envoyés. Les envoyés de Dieu ne sont pas forcement, charnellement plus instruits que nous, mais Dieu, Lui, connaît pourquoi Il les a choisi pour les envoyer à Son Eglise. Quoi que leur niveau d’instruction ou de sagesse humaine peut être différent, les envoyés de Dieu ont tous un amour abondant de la Parole de Dieu, ils aiment le Seigneur notre Dieu de toute leur force, de toute leur intelligence, de toute leur pensé, et ils ne se limitent pas à la théorie, mais tous pratiquent et expérimentent la parole de Dieu. Nous de même, nous devons nous humilier et pratiquer la Parole de Dieu, il nous faut accomplir tout ce qui est Juste.

<< Car celui que Dieu a envoyé dit les paroles de Dieu…>> Jean 3 :34. Les pharisiens lisaient et enseignaient la Loi de Moise, mais elle n’était plus la parole de Dieu, elle était devenue, pour eux, une tradition. De nos jours, toute personne honnête verrait le même comportement ; la parole de Dieu est prêchée comme une tradition, il est rare d’entendre un homme de Dieu prêché la repentance, le baptême, la seule Foi biblique et affirmer que c’est Dieu qui envoie les Ministres, Jude 3, Éphésiens 4 :5, Jean 13 :20.

Toujours faisant allusion à Jean Baptiste, le Seigneur clarifie que le Royaume de Dieu n’appartient pas aux gens qui sont considérés < saints> par le monde et qui refusent de soutenir les vrais envoyés de Dieu. Mais, Dieu pardonne et ouvre Son Royaume à tout le monde : Voleurs, publicains, prostitués etc. pourvu qu’Ils reçoivent la parole de Ses messagers. Il dit << Je vous le dis en vérité, les publicains et les prostituées vous devanceront dans le royaume de Dieu. Car Jean est venu à vous dans la voie de la justice, et vous n'avez pas cru en lui. Mais les publicains et les prostituées ont cru en lui; et vous, qui avez vu cela, vous ne vous êtes pas ensuite repentis pour croire en lui.>> Matthieu 21 :31-32. Il est aussi évident que le Seigneur n’avait ni honte de se faire baptiser par Jean, ni honte de témoigner de Lui non plus. Maintenant une question conséquente se pose : Qui sommes-nous pour agir autrement et penser que nous servons toujours Dieu ? Si nous suivons un autre exemple que celui du Christ, c’est que nous serions conduits par un esprit autre que Son esprit. Mais, pour le Seigneur ainsi que pour nous, dans notre temps de pèlerinage sur cette terre, nous devons accomplir tout ce qui est juste aux yeux de la parole de Dieu.

Il est déplorable de voir une personne s’appelant < Chrétien> agir injustement envers ses frères et sœurs. Il est déplorable de constater le nombre de ceux qui prêchent pour leur ventre. Il est déplorable de voir des personnes utiliser les titres des serviteurs de Dieu comme un passeport de la débauche, du vol, des insultes, de l’adultère et des choses semblables. Il est plus qu’étonnant de voir de soit disant serviteurs de Dieu, recourir à la calomnie, la bagarre et assassinat afin de se faire considérer << grand >>. Pourtant, le Seigneur dit :  << …si votre justice ne surpasse celle des scribes et des pharisiens, vous n'entrerez point dans le royaume des cieux. >> Matthieu 5 :20. Et encore : << Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur! n'entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux.>> Matthieu 7 :21. Vraiment, Dieu est clair dans Sa parole : Les titres qu’on se donne ou qu’on lui adresse ne changent rien, nous devons accomplir ce qui est juste à Ses yeux, nous devons mettre la parole de Dieu en pratique !

Les grandes loges des religions avaient maintenu un ordre d’apparence biblique, mais ce qu’ils nous enseignaient n’était pas selon l’enseignement et l’Esprit du Christ. Cependant, nous ne pouvons pas nous empêcher de dénoncer les œuvres que le malin continue à faire même dans le milieu de ceux qui sont sorti de l’emprise de Babylone la grande. La prolifération des soit disant assemblées est énorme ! Cette prolifération n’est pas l’œuvre du Saint Esprit, mais du malin. Il est devenu coutume que des frères  qui pourtant ont la même foi, honorent le travail que Dieu fait dans notre temps, et malgré tout, cherchent de toute pièce un alibi pour se disloquer et créer une autre assemblée dans une même ville! Il est devenu monnaie courante de voir un frère arrivé dans une nouvelle ville et fouler aux pieds le travail que le Seigneur fait déjà avec des frères qu’il a trouvés ! C'est un chaos! Mais, dans la bible, les personnes qui avaient l’esprit de Christ avaient une seule Assemblée par ville. Lorsque dans une ville, nous avons plusieurs assemblées, nous devons nous poser des questions ; soit toutes ( ces Assemblées) sont charnelles ou alors, une d’elles est spirituelle. Ce n’est pas forcement, la première, la plus grande ou la plus petite qui soit spirituelle, mais la vérité sur son début est elle une vérité devant les hommes ou bien une vérité devant Dieu ?  La plus spirituelle est toujours fondée sur la vérité qui se trouve en permanence dans la présence du Dieu Tout Puissant. Ce n’est ni pour l’argent, ni pour la gloire ni par rivalité qu’une telle Assemblée est fondée. Donc, rappelons-nous frères et sœurs, le fait de croire au message de Dieu ne nous autorise pas d’agir injustement ; nous devons accomplir tout ce qui est juste aux yeux de la Parole.

C’est aux croyant que le Seigneur adresse cette promesse : << <<  Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés! >> Mathieu 5 :6. Il est vrai que les vrais hommes et femmes de Dieu ont vécu ignorés et traités injustement sur cette terre. Et le Seigneur le sait, Il connaît nos souffrances, les dédains et l’opprobre que nous portons pour avoir accepté la Parole de la vérité. Il connaît nos déceptions des gens que nous avons portés dans nos cœurs comme serviteurs de Dieu et comment ceux-ci ont agit injustement à notre égard pour étouffer l’action du Saint Esprit, c’est pour cela qu’Il nous dit que notre temps viendra, nous serons rassasiés de justice ! Amen. Alors que les incroyants ripostent à l’injustice : Calomnier, ils calomnient aussi. Insultés, ils insultent aussi etc. pour les croyants, au contraire, nous devons avoir de la patience, et si nous avons un pouvoir, nous ne devons pas à notre tours l'utiliser dans l’ injustice, nous devons par contre être sereins, Il dit : <<   Vous n'aurez point égard à l'apparence des personnes dans vos jugements; vous écouterez le petit comme le grand; vous ne craindrez aucun homme, car c'est Dieu qui rend la justice. >> Deutéronome 1 :17.  << Ne jugez pas selon l'apparence, mais jugez selon la justice.>> Jean 7 : 24. Il convient de nous rassurer qu’après avoir agit selon la vérité biblique, peut importe des dénigrements ou calomnies, nous devons attendre patiemment Dieu, car c’est Dieu qui rend justice. Celui qui attend la justice d’un homme sera lamentablement déçu.

Très souvent, entant que simple croyant, nous arrivons à voir clairement dans la bible, la position des apôtres et prophètes sur des différentes questions d’ordre pratique qui nous concerne. Mais, au lieu de les appliquer pour être obéissant à Dieu, nous faisons une erreur de chercher l’encouragement des hommes, qui pourtant ont une autre préoccupation que celle d’obéir la volonté de Dieu. Nous ne pouvons pas ignorer nos expériences quotidiennes : Force est de constater que beaucoup aiment les titres de pasteur, prophète, évangéliste, apôtre, docteur ou diacre etc. sans pourtant, aimer d’accomplir ce qui est juste devant Dieu. Les Saints Apôtres, mis devant les conditions très difficiles que les notre, répondirent << …Jugez s 'il est juste, devant Dieu, de vous obéir plutôt qu'à Dieu; car nous ne pouvons pas ne pas parler de ce que nous avons vu et entendu. >> Actes 4 : 19-20. Cette question est celle que nous tous nous devons poser à quiconque veut nous freiner dans notre obéissance à la parole de Dieu dans notre vie de tous les jours. Car, nous de même, comme le Seigneur et Ses apôtres, nous devons accomplir ce qui est Juste.

Concernant les pharisiens qui prêchaient sous l’autorité des institutions religieuses des hommes, le Seigneur dit << Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites! parce que vous payez la dîme de la menthe, de l'aneth et du cumin, et que vous laissez ce qui est plus important dans la loi, la justice, la miséricorde et la fidélité: c 'est là ce qu'il fallait pratiquer, sans négliger les autres choses. >> Mathieu 23 :23. Ce verset nous montre que le fait de soutenir l’œuvre de Dieu par l’argent ou nos biens, ne nous soustrait pas à honorer la Justice de Dieu.

Il y a une grande différence entre prendre la Bible pour agir selon la Justice de Dieu et prendre la Bible, le Message de Dieu, pour établir sa propre justice. Les politiciens et les religieux du temps du Seigneur ne furent pas, pour la plus part, obéissants. L’apôtre Paul écrit << Je leur rends le témoignage qu 'ils ont du zèle pour Dieu, mais sans intelligence: ne connaissant pas la justice de Dieu, et cherchant à établir leur propre justice, ils ne se sont pas soumis à la justice de Dieu …>> Romains 10 : 2-3.

Pour être clair, la justice de Dieu, c’est la Parole de Dieu. Tout travail de Dieu se fait dans la justice, c'est-à-dire dans l’obéissance de Sa Parole. Tan disque, même avec la bible en main, le Diable travaille dans l’injustice. Il connaît le message de Dieu, mais il ne peut être juste, car l’injustice est sa nature. Par contre, L’apôtre Paul explique << Car le royaume de Dieu, ce n'est pas le manger et le boire, mais la justice, la paix et la joie, par le Saint-Esprit. >> Romains 14 :17.

Conclusion : Quand Dieu veut commencer un travail avec quelqu’un, Il vient, avant tout, en lui, le transforme, le nettoie et met en lui les œuvres qu’Il a préparées pour nous dès avant la fondation du monde, Éphésiens 2 :10. Ces œuvres, sont les œuvres de justice qui ne se trouvent qu’en Christ. Celui qui ne peut pas au moment venu reconnaître que Dieu est Juste dans Sa manière de travailler dans une Assemblée, dans une ville ou dans le monde,  n’est pas encore un enfant de Dieu, il n’est pas encore en Christ. << Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ pour de bonnes oeuvres, que Dieu a préparées d'avance, afin que nous les pratiquions. >> Éphésiens 2 :10.

Soyez fortifiés par la puissance de Dieu et transformés en des personnes nouvelles qui marchent désormais selon la Justice de Dieu.

Que Dieu vous bénisse !